Le fraisier japonais (au four ou micro-ondes)

DSC_0165

Le fraisier japonais ou ichigo no shotokeki est un fraisier à la chantilly. Beaucoup plus léger que celui a la mousseline, il est rapide à faire. C’est un des gâteaux à la mode occidental préféré des japonais. Je vous propose une recette pour le four ou pour le micro ondes. Une génoise, des fraises et de la chantilly, alors on s’y met?

 

Comment faire ?

Pour un fraisier trop kawaii, il faut:

Pour le four:

  • 4 oeufs
  • 120 grammes de sucre
  • 120 grammes de farine

Pour le micro ondes:

  • 3 oeufs
  • 100 grammes de sucre
  • 100 grammes de farine

En commun:

  • 200 grammes de crème fouettée
  • 35 grammes de sucre
  • quelques fraises
  • 100 grammes d’eau
  • 135 grammes de sucre

Réalisation:

Le sirop:

  1. Dans un casserole amener les 100 grammes d’eau et les 135 grammes de sucre à ébullition puis laisser refroidir.

Le biscuit au four:

  1. Mélanger le sucre et les œufs dans un cul de poule ou dans la cuve de batteur.
  2. Fouetter au dessus d’un bain-marie (cul de poule au dessus d’une casserole d’eau bouillante). La préparation doit atteindre une température de 40°C environ (aux doigts, ça doit être tiède un peu chaud).
  3. Terminer de battre hors du feu soit avec votre batteur électrique soit au fouet a la main. La préparation doit doubler voir tripler de volume.
  4. Tamiser la farine.
  5. Incorporer la farine avec une maryse au mélange précédent petit a petit en pluie. Faire un mouvement de rotation toucher le fond de la cuve et remonter vers le haut. Il ne faut être trop rapide et surtout ne pas trop mélanger, l’appareil risque de retomber.
  6. Verser dans un moule a manqué beurré et fariné.
  7. Enfourner a four chaud à 180°C.
  8. Pour vérifier la cuisson, planter une lame de couteau si elle ressort propre, la génoise est cuite.
  9. Démouler et laisser refroidir sur grille (ne surtout pas la laisser dans le moule).

Pour le micro ondes:

  1. Séparer les blancs des jaunes.
  2. Blanchir les jaunes avec deux tiers du sucre environ.
  3. Ajouter la farine préalablement tamisée en pluie.
  4. Battre les blancs en neige ferme avec le reste du sucre.
  5. Ajouter les blancs montés à la préparation. Tout doucement comme pour une mousse, il ne faut pas faire retomber les blancs.
  6. Remplir un moule pouvant passer au micro ondes et cuire a force moyenne entre 3 à 5 minutes ( si vous ne savez pas trop, il suffit d’ouvrir la porte régulièrement et de planter un couteau pour savoir, il doit ressortir propre).
  7. Démouler sur grille.

La chantilly:

  1. Battre la crème, quand elle commence a monter ajouter les 35 grammes de sucre et battre a nouveau jusqu’à ce qu’elle une consistance bien ferme (elle doit bien tenir au fouet)

Le montage:

  1. Couper la génoise en deux ou trois épaisseurs (selon vos envies)
  2. Sur un disque de génoise, imbiber de sirop puis étaler une couche de chantilly
  3. Y déposer des morceaux de fraises
  4. Mettre de nouveau une couche de chantilly
  5. recouvrir d’une génoise imbibée.
  6. Si vous faites deux étages, refaites le même procédé.
  7. Recouvrir la génoise du dessus et les cotés de chantilly, tout lisser a l’aide d’une spatule.
  8. Faire des rosaces ou autres décorations en chantilly sur le dessus du fraiser et y déposer quelques fraises.
  9. Manger immédiatement ou réserver au frais. Un fraisier a la chantilly se garde beaucoup moins longtemps que ceux a la mousseline.

DSC_0163DSC_0173

Itadakimasu

DSC_0152

Charlotte aux fraises

Pour fêter le printemps, je vous présente la charlotte aux fraises facile et rapide. Cette recette légère est toujours agréable après un lourd repas ou pour un dessert d’été.  Pour les courageux je mets la recette du biscuit cuiller. Et pour les gens avec peu de temps la flemme ou sans four, vous pouvez acheter les biscuits tout fait. La qualité photo n’est pas extraordinaire, j’en suis désolée.  A vos fraises !

Pimagic-super-photo

 

Comment faire ?

Pour une charlotte légère et aérée, il faut:

Pour le sirop a puncher:

  • 270 grammes de sucre
  • 200 grammes d’eau

Pour la mousse:

  • 50 grammes de sucre
  • 30 grammes de lait
  • 190 grammes de fraises pour les mixer
  • quelques fraise pour la décoration
  • 2 feuilles de gélatine
  • 225 grammes de crème fouettée (30% de matière grasse minimum)

Pour le biscuit cuiller:

  • 4 œufs
  • 100 grammes de sucre
  • 100 grammes de farine
  • sucre glace

Le matériel nécessaire:

  • Un fouet électrique ou un fouet et de l’huile de coude
  • Un cercle ou du papier canson et une paire de ciseaux

réalisation:

Pour le sirop:

  1. Mettre l’eau et le sucre dans une casserole sur feu doux.
  2. Dès que le sirop est a ébullition l’enlever du feu.
  3. Réserver au frigo.

Pour le biscuit cuiller:

Il faut avoir le bon matériel. Avoir une poche, une douille, une plaque et du papier cuisson est indispensable.

  1. Préparer une feuille de papier sulfurisé (ou cuisson, dépend du nom); tracer deux traits parallèles de la largeur de votre cercle et de la longueur du périmètre du cercle, on appelle cela une cartouchière (si votre plaque de cuisson est trop petite, faire deux cartouchières ou essayer d’utiliser la diagonale de la plaque). Tracer un cercle du périmètre de votre cercle, retourner la feuille (il ne faut pas de trace de crayon sur le biscuit).
  2. Séparer les blancs des jaunes.
  3. Blanchir les jaunes avec un tiers du sucre.
  4. Tamiser votre farine (passer dans un tamis ou un chinois).
  5. Monter les blancs en neige avec le reste du sucre, incorporer en trois fois (les blancs doivent être fermes, si vous retournez votre bol rien ne doit bouger).
  6. Verser les jaunes sur les blancs et incorporer délicatement.
  7. Incorporer la farine en pluie, faire des gestes délicats et lents pour ne pas faire retomber les œufs.
  8. Dresser directement sur une plaque recouverte du papier cuisson préparé préalablement. A l’aide d’une douille (la grosseur dépend de la taille de biscuit que vous souhaitez) et d’une poche. Tirer des traits de pâte dans la largeur  cote à cote (ils doivent se toucher) aider vous des repères dessiner sur la feuille. Dresser le cercle, faire comme un escargot en partant du milieu jusqu’au rebord du cercle déjà dessiné.
  9. Saupoudrer de sucre glace une première fois, attendre un peu puis une deuxième fois ( le biscuit doit être saturé).
  10. Mettre dans un four a 190 °C pendant 10 à 12 min; faire très attention a la cuisson, si le biscuit est trop cuit, il sera cassant et donc impossible a mettre dans le cercle.
  11. Laisser refroidir (ne pas le laisser sur la plaque, il cuirait encore sur la plaque chaude).

 

Préparer le montage de la charlotte:

J’utilise un cercle de 18 ou 20 cm pour tenir les biscuits (si vous n’avez pas de cercle, vous pouvez découper du papier canson a la taille que vous souhaitez).

Si vous avez fait le biscuit vous même:

  1. Découper le bas de la cartouchière pour qu’il soit bien droit (on ne doit pas voir la mousse dans le bas de la charlotte).
  2. La déposer dans le cercle, le coté bombé contre le cercle vers l’extérieur (si elle est trop longue et ne rentre pas dans le cercle , la découper un peu (mais pas trop, il vaut mieux tasser un peu pour qu’elle rentre bien).
  3. Mettre le rond de biscuit cuiller au fond du cercle.
  4. Avec un pinceau, imbiber le fond de la charlotte avec le sirop, en mettre un peu sur la cartouchière.

Si vous avez achetez les biscuits:

  1. Couper le bas de chaque biscuit de la même longueur les déposer a l’intérieur du cercle contre la paroi en faisant tout le tour (coté bombé contre le cercle).
  2. Mettre des biscuits dans le fond.
  3. Imbiber les biscuits au pinceau avec du sirop.

Pour la mousse:

  1. Mettre la crème et le bol au frigo (il faut qu’ils soient bien froid pour que la crème monte bien).
  2. Tremper la gélatine dans un bol d’eau froide.
  3. Mixer  les fraises.
  4. Battre la crème, elle doit être bien aérée, montée comme une chantilly mais un peu moins ferme.
  5. Faire chauffer le lait et le sucre jusqu’à ébullition, enlever du feu et ajouter la gélatine.
  6. Verser sur la purée de fraises.
  7. Incorporer la crème fouettée en plusieurs fois avec une maryse, en prenant bien au fond du bol puis en remontant vers la surface en faisant des gestes lents.
  8. Verser une partie de la mousse dans la charlotte.
  9. Mettre des morceaux de fraises.
  10. Recouvrir du reste de mousse jusqu’au rebord des biscuits et lisser le dessus (il peut vous rester un peu de mousse, souvent je l’utilise pour faire des petites verrines).
  11. Réserver au frais pendant minimum 6h.
  12. La décorer selon les envies.

La recette parait longue mais elle est très rapide a faire; même quand on écrase les fraises a la fourchette et on monte la crème a la main. Je l’ai fait pour l’anniversaire de ma petite sœur.

 mms_img-428445167

Bon Appétit

 

 

 

Le far breton

Je suis d’origine Bretonne alors le far j’en mange régulièrement depuis trop longtemps pour que je m’en souvienne. C’est une des premières recettes que j’ai fait. Et non ceci n’est pas un flan lorsque l’on ose me dire cela, je le prend comme un terrible affront. Si vous aussi vous êtes des Breton réac’, A vos Maryses !

DSC_0102

Comment faire ?

Pour un far bien tendre, il faut:

  • 200 grammes de farine
  • 200 grammes de sucre
  • 4 oeufs
  • 1 litre de lait
  • des pruneaux
  • 1 sachet de sucre vanillé

Réalisation:

  1. Préchauffer le four a 170°C
  2. Faire bouillir le lait
  3. Mélanger les sucres et la farine dans un GRAND récipient ( important sinon il n’y a pas de place pour mettre le lait )
  4. Y incorporer les oeufs un par un
  5. Verser le lait peu a peu tout en mélangeant doucement ( gare au débordement )
  6. Verser le mélange dans un plat au four ( moment très difficile, la pâte étant liquide, je réussis toujours en mettre partout sauf dans le plat )
  7. Ajouter les pruneaux
  8. Cuire 30 a 40 minutes

Et voila, vous vous sentez un peu plus Breton?

DSC_0109

Bon appétit

le gateau nantais

DSC_0041 (2)

Nantaise depuis la maternité, je ne pouvais pas passer a coté de ce gâteau. Réservé aux adultes, il contient du rhum qui réveille les papilles.

Si vous aussi vous aimez l’alcool (je touche un large public), la Bretagne et sa culture, a vos bouteilles!

Comment faire ?

Pour un gâteau bien nantais et bien alcoolisé, il faut:

  • 150 gr de sucre en poudre
  • (15 gr de sucre vanille – facultatif)
  • 125 gr de beurre demi-sel
  • 100 gr d’amandes en poudre
  • 40 gr de farine
  • 3 œufs
  • 6 cl de rhum brun (environ)
  • 50 gr de sucre glace
  • une pincée de sel

Réalisation:

  1. Fouetter énergiquement le beurre mou (en pommade) avec le sucre.
  2. Ajouter la poudre d’amande.
  3. Incorporer les œufs 1 par 1.
  4. Bien mélanger jusqu’à ce que le sucre soit fondu.
  5. Ajouter à la spatule, la farine tamisée (passé dans un chinois ou un tamis si on est bien équipé), la pincée de sel  et 2 cl de rhum.
  6. Beurrer largement, y verser la préparation et cuire le gâteau à 170°-180° pendant 40 à 45 minutes.
  7. Démouler le gâteau en laissant la partie supérieure en dessous et sitôt sorti du four arroser avec 2 cl de rhum.
  8. Quand le gâteau est froid, mélanger 2 cl de rhum environ avec le sucre glace (pour obtenir une consistance fluide) et napper avec ce glaçage à l’aide d’une spatule (mon glaçage a eu le droit a du colorant liquide, quand on en met il faut un peu plus de sucre glace pour que notre glaçage ne soit pas trop liquide) .

 

Pas trop la tête qui tourne?

 

DSC_0039 (2)

 

BON APPETIT

Tarte aux fraises

DSC_0035

Je suis une complète accro a la fraise, l’été ne dure jamais assez a mon gout. Cette tarte est ma préféré, légère, rafraîchissante et gourmande. Je fais la mienne avec un fond crème pâtissière ( je n’aime pas la chantilly). Pour la tarte sur ma photo, j’ai glissée quelques mûres ramassé l’an dernier, un délices. Si vous aussi, vous voulez célébrez la venue de l’été, a vos fond de tarte!

Comment faire ?

Pour le fond de tarte, faire une pâte sucré ou sablé ( je ferais un article dessus)

Je n’ai pas encore trouvé de bonne recette de pâte sucré, ce sera donc pâte sablée.

Pour la pâte:

  • 160 grammes de farine
  • 40 grammes de sucre glace
  • 20 grammes de sucre semoule
  • 20 grammes de poudre d’amande
  • 100 grammes de beurre tempéré
  • 1 jaune d’œuf

Pour la crème pâtissière:

  • 40 grammes de fécules de maïs
  • 100 grammes de sucre en poudre
  • 50 cl de lait
  • extrait de vanille liquide ( si vous avez de l’argent gousse de vanille)
  • 3 oeufs
  • 500 a 700 grammes de fraises

Réalisation:

Pour la pâte sablée:

  1. Mélanger la farine, le sucre glace, le sucre semoule, une pincée de sel et la poudre amande
  2. Faire un puits dans le mélange, y ajouter le beurre tempéré coupé en petit morceau et le jaune d’oeuf
  3. Mélanger pour faire boule ( très peu, il ne faut surtout pas pétrir)
  4. Laisser reposer au frais pendant 30 minutes
  5. Étaler la pâte, la mettre dans un moule a tarte ou des moules a tartelettes graissé
  6. Piquer la pâte a plusieurs reprises avec une fourchette, ajouter des poids sur la pâte, pour qu’elle reste en place et qu’elle ne gonfle pas ( lentilles, graine de flageolet, caillou,…)
  7. Cuire  15 minutes a 180°c puis laisser refroidir

Pour la crème pâtissière:

  1. Faire bouillir le lait avec la vanille
  2. Mélanger le sucre, la fécule de maïs et les oeufs
  3. Délayer un peu de lait bouillit dans le deuxième mélange puis tout mettre dans le lait dans la casserole
  4. Mélanger avec un fouet énergiquement sans s’arrêter jusqu’à ce que la crème épaississe bien
  5. La laisser refroidir en posant un film étirable au contact de la crème (pour éviter les croûtes )
  6. Quand elle est froide, étaler dans le fond de tarte, disposer les fraises découper en deux
  7. On peut recouvrir de nappage ( j’utilise le nappage en poudre trouvable en supermarché, on l’hydrate et fait chauffer), je recouvre au pinceau

 

DSC_0036

BON APPETIT

Tarte caramel chocolat et cacahuète

DSC_0011

Dans une des boulangeries où j’ai eu l’honneur de faire un stage, il faisait une de ce genre, j’en suis tombé complètement amoureuse, des arachides, du caramel et du chocolat, ma sainte trinité. Je vous présente ma version (un peu moins bonne, ce pâtissier a beaucoup de talent) qui a été validé par mon entourage. Certain, me dise que c’est goûter un snickers en meilleur!

Comment faire ?

Pour faire des tartelettes a tomber, il faut:

  • 160 grammes de farine
  • 40 grammes de sucre glace
  • 20 grammes de sucre semoule
  • 20 grammes de poudre d’amande
  • 100 grammes de beurre tempéré
  • 1 jaune d’œuf
  • 300 grammes de sucre
  • 20 +18 cl de crème fraîche entière liquide
  • 70 grammes de beurre salé
  • 200 grammes de chocolat
  • 1 sachet de cacahuète non salée

Réalisation:

On commence par la pâte sablée:

  1. Mélanger la farine, le sucre glace, le sucre semoule, une pincée de sel et la poudre amande
  2. Faire un puits dans le mélange, y ajouter le beurre tempéré coupé en petits morceaux et le jaune d’oeuf
  3. Mélanger pour faire une boule ( très peu, il ne faut surtout pas pétrir)
  4. Laisser reposer au frais pendant 30 minutes
  5. Étaler la pâte, la mettre soit dans un moule a tarte ou des moules a tartelettes graissé
  6. Piquer la pâte a plusieurs reprises avec une fourchette, ajouter des poids sur la pâte, pour qu’elle reste en place et qu’elle ne gonfle pas ( lentilles, graine de flageolet, caillou,…)
  7. Cuire  15 minutes a 180°c puis laisser refroidir

Puis on attaque le caramel:

  1. Mettre un peu du sucre dans la casserole sur feu moyen, laisser fondre quand  ça brunit légèrement rajouter un peu de sucre, recommencer jusqu’à épuisement du sucre.
  2. Ajouter hors feu le beurre salée couper en petit morceau
  3. Ajouter la crème liquide (20 cl) préalablement chauffé ( si le caramel durcit avant d’être bien mélanger, le remettre un peu sur le feu)
  4. Attendre qu’il refroidisse un peu puis l’ajouter dans la tarte ou les tartelettes
  5. Disperser les cacahuètes sur le caramel

On finit par le chocolat:

  1. Couper le chocolat en morceaux
  2. Faire chauffer la crème et verser sur le chocolat, remuer ( si il reste des morceaux de chocolat dur, on peut mettre le bol au bain marie ( le bol sur une casserole d’eau chaude))
  3. Verser le chocolat sur le caramel
  4. Laisser refroidir a l’extérieur puis mettre au frigo si besoin d’être conservé

 

 

DSC_0014

 

BON APPETIT

La mousse chocolat caramel

DSC_1300

J’aime beaucoup  le caramel mais je n’arrive jamais a le faire, je le brûle presque systématiquement. Heureusement Nestlé est là, avec son chocolat caramel, on peut être aussi feignante et pas doué que moi. Pour essayer ce chocolat, j’ai commencé par une mousse rapide. A vos ramequins!

Comment faire?

Pour une mousse onctueuse, il faut:

  • une tablette de chocolat caramel de 170 grammes
  • 4 œufs

Réalisation:

  1. Faire fondre le chocolat cassé en morceau au bain-marie (récipient sur casserole d’eau frémissante)
  2. Séparer les blancs des jaunes
  3. Battre les blancs en neige
  4. Ajouter le chocolat aux jaunes
  5. Incorporer les blancs au mélange précédent (tout doucement en soulevant bien la pâte)

Et voila, mon amour du caramel est comblé.

DSC_1298

BON APPETIT